Skip to main content

Je suis photographe.

Mon studio est silencieux.
Il n’est plus rempli du babillage léger des enfants. Le doux bruit des rires l’a déserté.
Il n’y a plus de traces de gâteau d’anniversaire sur mon plancher. La poussière l’a remplacé.

Mon studio est vide.
Il n’y a plus de câlins, plus de baisers. La chaleur des émotions s’est évaporée.

Mon studio est un service non-essentiel.
Je n’en suis ni amère ni aigrie : la sécurité de chacun n’a aucun prix.

Mon studio est fermé mais mon fil de nouvelles est quand même rempli de vos sourires. Il est rempli de ces instants de bonheur capturés avant. Alors, dans mes moments d’incertitude, je sais que mon service non-essentiel a capturé l’essentiel : l’amour qui nous entoure. L’amour que nous donnons. L’amour que nous recevons.

Dans vos moments de doute, de solitude ou d’abattement, asseyez-vous confortablement avec vos enfants. Sortez vos photos et regardez-les ensemble. Rappelez-vous des bons moments.
Et surtout, rappelez-vous que d’autres merveilleux souvenirs restent à créer.

Mon studio est juste endormi.
Il n’attend que vous pour le réveiller.

La tempête passera. Ça va bien aller.